FLASH CE SOGETI HT - FEVRIER 2017

lundi 6 mars 2017
par  CGT CAPGEMINI
popularité : 11%

Fonctionnement du CE

Le Comité d’Entreprise connaissait des difficultés dans les relations entre Secrétaire et les salariées du CE et certains élus. En effet, le secrétaire étant pris dans une spirale le conduisant à faire trop de tâches et au-delà de ses attributions, le travail en équipe des élus était devenu impossible, tout comme celui des assistantes du CE.

Au vu de cette situation, tant dans l’intérêt des salariées que celui des élus concernés, secrétaire compris, La CGT Capgemini a fait le constat que la seule solution consistait à ce que le Secrétaire actuel se retire de son poste de secrétaire.

C’est ce qu’il a fait en prévenant d’abord la direction de Sogeti HT puis les élus du CE.

Le secrétaire a en outre pris la décision de quitter le syndicat CGT. Cette décision l’a été de sa propre initiative sans qu’aucune demande du Syndicat n’ait été faite dans ce sens. Il s’agit donc d’une décision personnelle.

Devant l’annonce de cette démission, le trésorier CFTC actuel, également impliqué dans cette dérive, a également remis sa démission.

Il a été ensuite procédé à l’élection d’un nouveau Secrétaire ou plutôt d’une nouvelle Secrétaire puisque Sophie Fratczak s’est portée candidate pour assurer la pérennité du CE.

Le résultat du vote à bulletin secret a été le suivant :
3 voix : Sophie Fratczak
6 votes blancs

Aucun candidat ne s’est pour l’instant déclaré pour le poste de Trésorier ce qui a eu pour conséquence la démission de l’actuel Trésorier-adjoint (CGT).

Sophie et toutes les bonnes volontés au sein du CE devront former lors de la prochaine réunion du CE un nouveau bureau avec comme seul objectif la continuité du CE au service des salariés de Sogeti HT.

Consultation sur le regroupement des locaux de Nantes

Ce projet consiste à regrouper l’ensemble des salariés Capgemini en un seul site composé de deux bâtiments.

Comme d’habitude, cela consiste à entasser le maximum de salariés dans un minimum d’espace (A peine 5m2, cela semble devenir la norme dans le Groupe !).

Cette consultation s’est de plus faite sans que toutes les questions des élus CGT n’aient reçu une réponse, notamment sur l’étude d’impact de ces déménagements sur les temps de transport des salariés.

Sans surprise, le CE a émis une avis défavorable à l’unanimité.

Consultation sur la 5e semaine de congés

Exception dans le groupe Capgemini, la direction de Sogeti High Tech persiste et signe dans sa volonté de nous imposer la 5e semaine de congés payés entre Noël et le jour de l’an !

Aucune justification si ce n’est que « la plupart » des sites clients ferment à cette période. Et si ce n’est pas le cas ? Eh bien, restez chez vous tout de même !
Le CE a émis un avis défavorable à l’unanimité concernant cette consultation.

Cela changera quelque chose ? Non, bien sûr, la direction n’a finalement rien à faire de nos avis …

Politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi

Un CE extraordinaire s’est tenu au lendemain de la séance ordinaire en vue de l’information / consultation sur la « Politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi ». Le CE a donné un avis négatif à l’unanimité après avis des Commissions « Egalité professionnelle » et « formation ».

La CGT a fait la déclaration suivante :
La CGT Capgemini ne peut cautionner la politique salariale de Sogeti HighTech.
Nous ne pouvons que déplorer :

  • Une stagnation de la rémunération des salariés qui perdure depuis des années,
  • une augmentation toujours croissante de la rémunération de la direction générale,
  • des profits toujours accrus pour les actionnaires du Groupe.

Entre 2013 et 2015 le salaire moyen chez Sogeti HT est passé de 38 253 € à 40 701€ soit une augmentation de 6 %. Dans le même temps, la rémunération de la Direction
Générale bondissait de 21,88 M€ à 30,40 M€ soit pratiquement 40 % !

Quelques mots sur les émoluments de Paul Hermelin : Avec 3,51 M€ en 2013, il percevait 91 ans de salaire médian de l’UES. Il passait à 103 ans en 2014 pour bondir à 120 ans en 2015 (4,83 M€) soit une augmentation de 37,6 %.

Cette situation peut se résumer en une phrase : « Les efforts pour les salariés, les bénéfices pour les actionnaires et les dirigeants ! ».

La CGT Capgemini continuera à s’opposer fermement à cette logique délétère et à revendiquer, pour l’ensemble des salariés, un partage équitable des bénéfices dont rappelons le, ils sont les principaux contributeurs.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.