FLASH CE ATS-INFRA aout 2017

réunion du 7septembre 2017
mardi 19 septembre 2017
par  Marrychka
popularité : 24%

◊ SIMPLIFICATION JURIDIQUE :

L’art de simplifier est un art dans lequel notre direction excelle ! Nous connaissons la chanson depuis le temps « simplification = aucun impact », que du bien pour les salariés, pas besoin d’analyser, encore moins de réfléchir. Oui c’est vrai ça depuis quand les élus réfléchissent-ils ? Pourquoi comprendre quelque chose qu’on ne nous présente qu’à moitié. Il suffirait de faire confiance à ceux qui dirigent. Zut ! C’est qui le patron ? C’est pas un technicien qui va nous dire comment s’y prendre en gestion d’entreprise. Le comble c’est que les élus majoritaires sont d’accord avec la direction et refusent de demander à un expert d’intervenir... Allez comprendre. Pour votre information, heureusement les petits syndicats se sont réunis pour demander une expertise. Oui, l’union fait la force et nous avons voté l’expertise même si la direction s’y opposait. C’est une petite révolution au niveau de l’instance, les élus agissent et les questions affluent. Sogeti France absorbe donc Capgemini OS et Sogeti Corporate mais selon la direction, l’organisation opérationnelle ne change pas et la marque Capgemini OS perdure. Quel est le montant de l’économie engendrée par cette fusion-absorption ? Quels sont les impacts pour les salariés ? Pourquoi refusez vous de consulter les CHSCT ?...

JPEG - 36.6 ko

Dans la discussion, nous apprenons qu’il faut être dans ce schéma avant la réorganisation de 2018 du groupe Capgemini France, qui devrait être annoncée par Paul Hermelin lors des « rencontres d’octobre ». Nous apprenons aussi que le projet est imposé par la direction financière malheureusement aucun membre de cette direction n’est présente. Nous savons bien que la finance dicte ses stratégies. Et c’est bien pour cela qu’on est en droit de s’interroger. Le directeur général, n’est même pas là pour présenter le projet. La direction utilise des termes comme « cohérence », « transparence ». Le discours est prêt et il ne faut pas les embêter avec nos questions. Le but pour le Groupe est d’arriver à une entité par pays. Imaginez le boulot en France pour réunir 12 entités sans faire de casse et encore moins de vague ! C’est pas gagné. Les managers sont prêts et les infos en tous genres fusent de partout alors même que le CE n’a toujours pas donné son avis, mais c’est un détail. Tout doit être plié pour le 19 octobre. Pourtant, en prenant le temps de consulter les différentes instances qui représentent les salariés, nos dirigeants montreraient enfin une marque de respect et d’écoute. Seulement chère direction, vous basez votre communication sur les managers. Mauvais calcul ! C’est une erreur, source de stress supplémentaire. Dans un climat national d’une « loi travail » bénéfique aux employeurs, soutenue par le MEDEF , la confiance des salariés n’existe plus...

JPEG - 34.4 ko

Messieurs, vos dents longues ne doivent pas vous faire oublier que les 5 500 salariés Sogeti France et les 1800 salariés de Cagemini OS ont des inquiétudes et beaucoup de questions !

**************************************************************************************************
◊ DÉCLARATION CGT :
Voici 4 mois que le contrat EDF –ISIM est gagné. Et sa mise en place se fait dans la douleur comme dirait un manager Sogeti « c’est normal et c’est toujours comme ça ». Enfin presque parce que les démissions vont bon train sur le site d’Equeurdreville et le moral des équipes n’est pas au beau fixe !
Lors du CE de juin nous vous avions sensibilisés quant à cette souffrance. Nous dénoncions dans une déclaration les méthodes de management à la mode « Sogeti ». Avec une alerte DP en juillet, deux élus DP nord ouest ont voulu protéger les salariés concernés par ce contrat...Et même si, en août, le tribunal des prud’hommes soutient techniquement la direction, le malaise des salariés reste d’actualité.
Oui, déjà en juin, nous dénoncions la facilité de recrutement utilisée par le management local. Facilité qui frise la bêtise, où des femmes, qui ont su évoluer et changer de métier se sont vues tagguées d’un rôle de « Hotliner » ! « T’es une femme, tu connais le boulot ...même si tu l’as fait il y a 10 ans et même si ton boulot d’aujourd’hui n’a plus rien à voir... Bref on a pensé à toi » ...et faudrait en plus leur dire MERCI !
L’incohérence est une des raisons de la souffrance de ces salariés. Plus personne ne comprend la logique managériale. Rendez-vous compte : on commence par retirer une personne d’une activité qu’elle apprécie et où elle est reconnue, sous prétexte que son poste est appelé à disparaitre. La personne se retrouve aujourd’hui à œuvrer pour un nouveau client dans des fonctions qui ne l’intéressent guère. Mais comble de cette logique managériale, elle apprend à son retour de vacances qu’un nouvel embauché doit être formé par ses anciens collègues sur ce poste qui devait disparaitre. Imaginez la stupeur générale et l’impact sur les salariés du site !
Avant de se cacher derrière des cellules psychologiques, ne serait-il pas bienvenu de combattre le mal à la racine ? Nous avons contacté la DRH, responsable provisoire de l’établissement et nous sommes toujours en attente d’une réponse de sa part.

JPEG - 124.2 ko

People matter, people matter ! Combien de fois faudra-t-il que cette devise soit lue pour qu’elle soit réellement appliquée.

***************************************************************************************************
◊ LES CHIFFRES DE LA DIRECTION :
Pas de surprise, tout va bien ! Le vilain petit canard serait Infra mais côté Capgemini OS car pour Infra Sogeti France tout est bon. Comme dirait ma grand-mère : « quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu’il a la rage ». Mais voyons, les chiffres parlent d’eux-mêmes ! En juillet Capgemini OS est à 40% du budget, c’est insuffisant contrairement à ATS. ATS- Sogeti France a « le vent est en poupe ». Les contrats, les embauches, la marge tout va pour le mieux . La dernière trouvaille de la DRH Sogeti France , c’est un bus : « Sogeti Campus Tour ». Le bus va faire le tour de France des grandes écoles et va présenter les métiers Sogeti aux étudiants. La comm’ et encore de la comm’ et toujours de la comm’... Enfin une bonne pratique, ils ont trouvé comment recycler les caravanes de Benoit Hamon !

***************************************************************************************************
BREVES BREVES BREVES BREVES BREVES BREVES
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

PV CE : Au vu du peu de diffusion des comptes-rendus du comité d’entreprise, vous êtes en droit de vous demander si vraiment nous avons des réunions... Pas d’inquiétude, elles ont bien lieu mais la direction ne tient pas les délais et l’information ne remonte pas jusqu’à vous. Dommage car il y a de quoi lire ! Comble de l’ironie, la direction refuse de payer les coûts de la rédaction des deuxièmes journées quand le CE ne tient pas sur un jour ! C’est vrai ça, les élus abusent ! Notre direction oublierait-elle que ce comité concerne plus 7 000 salariés ?

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Lexique : Le mois dernier nous avons commencé un lexique décodeur du langage direction. Chaque mois nous essayerons donc de l’enrichir : On ne dit plus « Bouche-trou » mais « Restaffing » ... C’est plus rassurant ! Mais attention il ne faut pas confondre restaffing et réduction d’effectif, « Il faut faire attention aux mots » dixit notre DRH. Ne vous inquiétez pas Mr Pauquet avec notre lexique, on devrait réusssir à mieux vous comprendre.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Info-Intox : En plus d’utiliser l’outil des notes de frais « Myexpenses », le salarié doit envoyer les tickets originaux de ses dépenses à une entreprise sous-traitante « Gestform ». Des bruits courent que cette dernière aurait perdu l’ensemble des tickets. Cela expliquerait le pourquoi durant l’été, les salariés ont reçu des mails de relance .
À suivre ...

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
« les sans étiquettes » : Vous les connaissez mais pas vraiment ! Un coup ils sont roses ou oranges , ensuite jaunes ou verts ou bleus, bref, vous avez compris, ils changent souvent ... Peut-être parce qu’on leur a dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis... Mais là c’est une question de conviction et d’engagement.Le plus perturbant c’est quand un élu avec étiquette devient un sans étiquette et lit la déclaration d’une autre étiquette... là nous avons du mal à suivre, pas vous ? Attention à vos choix lors des prochaines élections, une étiquette peut en cacher une autre.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&Établissement Cherbourg : Toujours pas de remplaçant pour le poste de responsable d’établissement ! Vous savez celui qui nous disait que c’est une chance qu’Euriware soit rachetée par Capgemini et qui ne comprenait pas nos inquiétudes. Eh bien, ce monsieur a quitté l’entreprise cet été. Il faut croire qu’il a changé d’avis...

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


Prenez contact avec nous dès maintenant


RS au CE : ME Guilbert Vasselin - 06 99 01 64 86 – megv cgt-capgemini.fr
Elu au CE : M Thibout – 06 75 03 73 56 – marc.thibout cgt-capgemini.fr
Elue au CE : L Mequecin – 06 18 49 57 53 – laurence.mequecin cgt-capgemini.fr
Elue au CE : M Delacroix – 06 73 32 91 21 – martine.delacroix cgt.capgemini.fr


Documents joints

PDF - 929.7 ko
PDF - 929.7 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois