Attaque du droit de grève chez Capgemini !

dimanche 15 octobre 2017
par  Elsa
popularité : 32%

Après LIDL et FREE sur le devant de la scène suite à la diffusion du magazine Cash Investigation c’est au tour de Capgemini de faire du zèle pour ce qui est de « casser » les droits fondamentaux des salariés.

La dernière trouvaille est d’intimider les salariés qui osent se mettre en grève dans le cadre des mobilisations contre les ordonnances Macron.

Certains, après avoir déclaré être en grève se retrouvent convoqués à un entretien avec leur supérieur hiérarchique pour s’expliquer en « face à face » du pourquoi ils ont posé une « absence » sans en informer préalablement leur direction.

C’est une véritable atteinte au droit de grève qui est un droit fondamental inclu dans notre constitution.

Rappelons que dans le privé il n’existe aucun préavis :

Ainsi dans le cas d’un appel à la grève envoyé par un syndicat avec des revendications professionnelles le salarié individuellement n’a pas à prévenir son employeur de son absence avant de se mettre en grève. Dans la pratique, l’employeur demande au salarié les jours suivant la grève qu’elles étaient les raisons de son absence, et le salarié indique alors qu’il était en grève.

Le droit de grève est un droit de désobéir, un droit à la révolte, un droit à la résistance qui, comme tous nos droits, ne s’use que si on ne s’en sert pas !

NOUS NE LAISSERONS PAS FAIRE !

Public/Privé TOUS ENSEMBLE pour la défense de nos droits !


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur

Brèves

26 juin 2015 - LOI MACRON - NON AU BLANCHIMENT DES LICENCIEMENTS ABUSIFS

Plafonnement des indemnités en cas de licenciement abusif : le gouvernement veut museler les (...)

6 avril 2015 - La nouvelle fausse bonne idée de Macron et Rebsamen : le contrat de mission.

Selon le Parisien, les Ministres Macron et Rebsamen envisage de remettre au gout du jour le (...)