Le groupe Capgemini toujours une longueur d’avance…

jeudi 30 novembre 2017
par  CGT CAPGEMINI
popularité : 4%

Un processus de la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) nommé DME (Direction Mobilité Employabilité) est en cours de déploiement dans tout le groupe.

Plusieurs établissements sont ciblés et qualifiés de prioritaires dont celui de Rennes pour l’entité Sogeti High Tech. Pour mémoire, l’établissement comptait 80 salariés en 2011, actuellement il n’en compte plus que 16, suite à un déclin programmé par la direction pour de multiples raisons :

  • Sogeti High Tech n’est plus agréé au CIR (Crédit Impôt Recherche),
  • la direction a abrogé le CIR depuis 2014 pour pouvoir déclarer de la R&D uniquement en interne et non en prestation client...,
  • volonté de quitter le marché des télécoms,
  • suppressions des postes de commerciaux,
  • etc…

Mais vous pouvez également avoir votre ticket à la DME par le biais d’une mauvaise notation annuelle...

Annoncé par la direction comme un droit pour les salariés, le processus DME est utilisé pour répondre à un changement de stratégie du groupe sur les emplois de certains établissements/entités afin de réintégrer les salariés dans d’autres établissements du groupe.
Un site d’annonces internes du groupe est associé à ce dispositif, laissant le salarié seul responsable de son employabilité alors que c’est de la responsabilité de l’employeur !.

Il existe aussi une autre option dans ce processus pour les salariés, c’est celle de la sortie du groupe. Cette dernière tache étant sous-traitée à Manpower  !….

Ces actions ont sans nul doute pour objectif de fournir des alibis à l’employeur de ses obligations de reclassement afin d’être légalement « blanc comme neige ».
Mais n’y aurait-il pas un autre but recherché de se débarrasser de certains métiers et/ou établissements dans un avenir très proche !
Une sorte de « garbage collector(*) » à salariés !

Il est certes remarquable que les salariés du secteur high-tech n’ont que peu de formation à part les e-learning dédiés à marteler les valeurs du groupe. Pour les salariés les mieux lotis une à deux formations en présentiel par tranche de dix ans ! Tout le contraire d’une véritable politique GPEC ! Le groupe misant sur le turn-over pour rafraîchir les compétences ou bien sur « la bonne volonté » des jeunes salariés pour s’auto-former, le soir ou le week-end…(C’est beaucoup moins coûteux pour les actionnaires).

Résumons la situation qui deviendra certainement malheureusement un modèle dans bon nombre de ESN (Entreprise de Services du Numérique) pour arriver au contrat de chantier ou mission :

  • La DME est là pour justement prouver qu’ils ont fait leur maximum. Plouf !
  • Le site interne de publication des offres est là pour signifier qu’ils ont tout mis à notre disposition pour nous proposer des emplois. Plouf ! Plouf !
  • Les nouvelles lois avec les ordonnances Macron légitiment et accélèrent le processus. Bada-BOUM.  Vive le salarié jetable !!!

(*) Un ramasse-miettes, ou récupérateur de mémoire : en langage JAVA le ramasse-miettes est une fonctionnalité de la JVM (Java Virtual Machine) qui a pour rôle de gérer la mémoire notamment en libérant celle des objets qui ne sont plus utilisés…


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois