Le contrat d’un client du centre de service Alpes Ile de France en partance pour le Maroc …

mercredi 16 mai 2018
par  CGT CAPGEMINI
popularité : 27%

Le contrat d’un client important du Centre de Service Alpes Ile de France n’a pas fini de faire des remous.

Souvenez-vous, ce contrat a atterri sur Technolac au grand dépit des travailleuses et travailleurs parisiens qui officiaient depuis plus de 10 ans sur ce client. Ils avaient appris, comme un coup de massue, qu’ils étaient trop cher pour opérer sur ce contrat. La suite pour nos collègues parisiens ne fut pas un long fleuve tranquille : intercontrats, mission chez des clients éloignés de leur domicile voire un départ de Capgemini pour certains…

Tout cela pour satisfaire la demande de réduction des coûts du client. Le contrat entrait en phase de renouvellement, et il fallait montrer à notre client que Capgemini était prêt aux changements pour satisfaire la volonté de réductions des coûts demandées dans le but d’obtenir le renouvellement de ce contrat.

Capgemini semble bien décidé à toujours conserver le contrat. Le renouvellement, nous y sommes !! Il est prévu pour la fin de l’année 2018, mais visiblement il n’est plus question de délivrer le contrat depuis le Centre de Service Alpes- Ile de France. La direction répond à l’appel d’offre par une offre exclusive avec Capgemini Maroc. Le Centre de Service des Alpes du Bourget du Lac ne répondrait-il plus aux exigences de réductions des coûts ? Peut-être, Capgemini s’offrira-t-il plus de marge en externalisant ce contrat en délocalisant ??

Les élu-e-s CGT ont interpellé la direction, en réunion des délégués du personnel du 26 avril 2018, sur le choix de cette réponse à l’appel d’offre par une proposition Off-Shore. Sans ambiguïté, la réponse de la direction ne fait que confirmer ! : « C’est une option sérieuse ! Le client demande des réductions de coût. » .

Des réductions de coûts, et encore des réductions de coûts, mais jusqu’où la direction va-t-elle aller pour réduire encore et encore les coûts et augmenter ses marges ??

« Ce n’est pas la fin des haricots » allez-vous dire, « c’est la loi du marché… ». Pensez donc, quand les élu-e-s CGT ont demandé « Un autre client important du centre devrait aussi recevoir une proposition de renouvellement. Allez-vous, de même, proposer le renouvellement pour ce contrat avec une prestation exclusive au Maroc ?  », la réponse ne fut pas franchement rassurante : « Si on nous le demande, nous le ferons. A priori, les activités Infra sont à Technolac, pour les parties supplémentaires, nous étudierons cette possibilité.... »

JPEG - 58.5 ko

Quant à un autre client majeur du centre , ouh la la, non ! La direction nous dit que cela ne peut pas partir au Maroc ! Cela reste à surveiller quand on sait que le groupe dont ce client fait partie est particulièrement friand de délocalisation, qui plus est, au Maroc ! Après avoir constaté que les activités parisiennes se réduisent à peau de chagrin, au vu de ces nouvelles, nous avons légitimement demandé à la direction l’avenir prévu concernant les activités sur le centre de service du Bourget du Lac et de Montbonnot.

Loin d’avancer une réponse claire, la direction préfère vous laisser à vos méditations sur le sujet !


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois