14 DECEMBRE 2018 TOUTES ET TOUS EN GREVE RECONDUCTIBLE

Pour augmenter notre pouvoir d’achat, Capgemini doit augmenter nos salaires
lundi 10 décembre 2018
par  CGT CAPGEMINI
popularité : 3%

 Pour augmenter notre pouvoir d’achat, Capgemini doit augmenter nos salaires

La CGT Capgemini appelle à une journée de grève et à participer à toutes les mobilisations sur tout le territoire le 14 décembre 2018, avec pour objet :

  • l’ouverture immédiate des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO),
  • pour les ETAM, pas de salaire inférieur à 1,2 fois le SMIC
  • pour les ingénieurs et cadres pas de salaire inférieur au PMSS (3311€ bruts mensuels)
  • l’atteinte immédiate de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes : à travail égal, salaire égal
  • une augmentation générale de 1000 € annuelle pour toutes et tous
  • la mise en adéquation du référentiel métier avec les coefficients de la Convention Collective Nationale
  • la réduction temps de travail à 32H hebdomadaire
  • la mise en place de mesures et de contrôles du volume et de la charge de travail
  • la fin de la politique du « up or out » avec la fin des EDP et du système de notation subjectif.

La question sociale n’a jamais été aussi prégnante. Les politiques libérales ont produit une profonde régression sociale et une explosion des inégalités. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois. La baisse du niveau de vie est une réalité dans notre pays.

Un groupe comme Capgemini avec les « valeurs » qu’il entend défendre ne devrait pas accepter que ses salariés perdent du pouvoir d’achat chaque année. Que penser de la dernière déclaration en off du DRH monde : « Capgemini n’a pas à garantir le pouvoir d’achat des salariés ». Formidable déclaration idéologique patronale !

Et pendant ce temps là, tous les directeurs généraux des entités du groupe, tout comme les membres du Conseil d’Administration roulent en TESLA, à nos frais ! La transition écologique n’est pas permise à tout le monde manifestement.

Pas étonnant que dans ces conditions, la colère populaire explose. La CGT Capgemini partage cette colère. Elle s’inscrit dans les mobilisations en cours, et elle a toute légitimité à le faire, en apportant ses revendications, pour le progrès social et pour une société meilleure tout en condamnant toute dérive raciste, sexiste, homophobe ou poujadiste.

Le débat avec les salarié-e-s, les retraités, les privé-e-s d’emploi est plus que jamais nécessaire. L’enjeu est de construire une mobilisation de grande ampleur qui, par les grèves dans les entreprises, les manifestations de rue, le blocage de secteurs clés de l’économie, pourra stopper la spirale ultralibérale qui s’abat sur nous depuis des décennies.

Alors que les caisses sont pleines grâce à nos efforts, si nous sommes peu ou pas augmentés, c’est parce que les augmentations sont réservées aux hauts managers, dirigeants et actionnaires. Depuis des années, les syndicats majoritaires, en signant des pseudos accords, cautionnent cette politique. Ça suffit !

 14 DECEMBRE 2018 - TOUTES ET TOUS EN GREVE RECONDUCTIBLE

Pour augmenter notre pouvoir d’achat, il n’y a pas de meilleure réponse que d’augmenter nos salaires !


Documents joints

PDF - 235.3 ko
PDF - 235.3 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

13 février 2015 - CCE du 12 février 2015

Le premier Comité Central d’Entreprise de l’UES nouvellement reconfiguré s’est tenu le 12 février. (...)