LE 6 MAI LES SALARIE-E-S DOIVENT SE FAIRE ENTENDRE !!

Jeudi 23 avril 2015, par Furyo // UES Capgemini

Le 6 mai prochain aura lieu l’assemblée des actionnaires. Les chiffres montrent que les actionnaires du groupe sont de plus en plus gourmands : les dividendes versés passent de 122M€ en 2010 à 174M€ en 2014. Bien évidemment, le chiffre d’affaire du groupe augmente aussi, même en temps de crise : 10 573 M€ en 2014, +18% en 4 ans, de même pour sa marge opérationnelle : +40% en 4 ans et est de 970 M€ en 2014. Il faut savoir qu’en 2013, le groupe a fait une contribution exceptionnelle de 235 M€ à un fonds de pension au Royaume-Uni. Alors, pourquoi vous, les salarié-e-s du groupe n’avez-vous ni participation ni intéressement et pas d’augmentation de salaire, juste un minuscule rattrapage salarial, alors que le groupe n’a jamais eu autant d’argent ? Trouvez-vous normal que les profits sans pré-cédent du groupe soient aussi peu répercutés sur les salarié-e-s ?

Bien que les résultats du groupe soient en augmentation (40% sur 3 ans), la part investie pour les salarié-e-s est faible : 0,6M€ d’augmentation de salaire en 2013, 0,6M€ en 2014 et 2,07M€ pour 2015. On est bien loin des 174M€ de dividendes versés en 2014. Ce budget est 84 fois plus important que celui pour les augmentations salariales !!! Avec ce budget, l’augmentation moyenne aurait pu être de 884€ par salarié !!

Chiffres officiels disponibles sous https://www.fr.capgemini.com/invest....
{{}} Pour 20 dirigeants Pour 20 000 salariés
Depuis 3 ans Rémunération : près de 1M€ chacun en moyenne Salaire moyen : 46K€
En 2014 Augmentation des rémunérations : +9,7% Augmentation du salaire moyen : +1,4%
Entre 2012 et 2014 Rémunération en actions : +161% (environ 5,5 M€ en 2014)
Rémunération : +11,1%
10 actions « offertes » en 2012
ESOP 2014 il faut payer pour avoir des actions…
Salaire moyen : +1,07%

En 2014, le Conseil d’administration du groupe a lancé une opération de rachat d’actions à hauteur de 103M€. L’objectif est d’accroitre la valeur des parts détenues par les actionnaires de la société : les actions rachetées sont détruites, augmentant de facto la valeur des actions restantes : cet argent aurait pu servir à autre chose : c’est 88 fois le budget des augmentations collectives pour les salarié-e-s pour 2015, et 67 fois le budget de rattrapage pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !!!

Enfin, la signature de l’accord NAO fait perdre en moyenne à chaque salarié-e 400€ de prime de vacances, plus environ 2 000€ de rattrapage pour la rétroactivité sur 5 ans. En introduisant la prime de vacances dans la NAO, tout le monde savait que la direction donnait « généreusement » 2,07M€ pour s’éviter d’en dépenser plus de 9M€ si elle avait appliqué une vraie prime de vacances à tous. De plus, la signature de cet accord entraine un non cumul des rattrapages salariaux avec ceux dans le cadre de l’égalité !!

  EXIGEONS LE 6 MAI LA REOUVERTURE DE LA NAO POUR DE REELLES AUGMENTATIONS !

 Maintenant vous savez pourquoi il y a si peu d’augmentations de salaires. Nous sommes la seule richesse de Capgemini …

Sans les salarié-e-s, il n’y a pas de profit.
Et pourtant on ne nous laisse que quelques miettes qu’il faut mendier, en démontrant qu’on les mérite !

Dites NON à la politique salariale Capgemini

TOUS EN GREVE LE 6 MAI

RASSEMBLEMENT NATIONAL DEVANT L’ASSEMBLEE DES ACTIONNAIRES
DE 10H00 A 12H00 le 6 mai au Pavillon d’Armenonville, Allée de Longchamp Paris 16e (Bois de Boulogne)

Répondre à cet article