COVID-19 - FLASH INFOS CGT

Mardi 17 mars 2020, par CGT CAPGEMINI // UES Capgemini

 Etant désormais confiné.e.s les élu.e.s CGT, seront moins présents physiquement pour éviter de propager le covid-19 mais nous continuerons à vous informer et à vous aider dans cette période inédite…

 Covid-19 ce qu’il faut savoir :

Le télétravail doit être mis en place le plus possible, même en mode dégradé.

Si garder vos enfants et assurer la continuité pédagogique n’est pas compatible avec le télétravail, l’employeur doit déclarer auprès de la sécu un arrêt de travail de 15 jours. C’est bien à l’employeur de faire cette demande. Il ne doit pas y avoir de difficulté.

Si le télétravail n’est pas possible, la direction doit vous fournir un justificatif permanent qui justifie que le télétravail n’est pas possible (cela doit être fait dans la journée et accompagner l’attestation dérogatoire officielle que vous pouvez télécharger à la fin de cet article). Sans cela il n’est pas possible de se déplacer.

Nous rappelons qu’il est de la responsabilité de l’employeur de protéger votre santé et vous permettre de respecter les règles sanitaires et en particulier les règles de distanciation. Par exemple, un roulement de présence sur site peut être opéré.
Les règles à respecter sont :

  • Mise à disposition de masques et de gel hydro-alcolique
  • Mise à disposition de gants pour les équipements partagés
  • Distance minimum de 2m entre les salarié.e.s intervenant dans le même espace
  • 5 salarié.e.s maximum dans le même espace de travail ou de réunion

Également, les postes ne sauraient être tenus par des personnes vulnérables ou ayant dans leur entourage immédiat des personnes vulnérables. L’OMS a déterminé une liste de pathologies susceptibles de générer des formes grave en cas en cas de contamination du CORNONAVIRUS (les maladies pulmonaires, le cancer, le diabète ou les cardiopathies, l’hypertension artérielle).

Pour cela, la CGT Capgemini a lancé un droit d’alerte pour danger grave et imminent ce qui contraint Capgemini à mettre en place des actions pour la protection des salariés sur les sites Capgemini et sur les sites clients.

Si vous rencontrez des difficultés sur l’application de ces règles, si vous êtes sur site client, contactez un élu du donneur d’ordres.

Si vous êtes sur un site Capgemini contactez un élu CGT Capgemini.

Sachez que si vous êtes dans l’impossibilité de protéger votre santé ou que vous sentez en danger, vous pouvez exercer votre droit de retrait en invoquant l’article L.4131-1 du Code du travail, via un simple mail à votre management, en mettant en copie l’Inspection du travail, ainsi que vos représentants CGT.

 Il n’est pas question de mettre votre santé en danger pour le business.

Enfin s’il n’est pas possible de venir sur site et que le télétravail est impossible, ce n’est pas à vous de compenser.

Par exemple, il n’est pas question que l’on vous demande de poser des congés « à votre demande » ou de vous mettre en arrêt maladie pour se conformer aux règle de confinement.

Formalisez la situation par écrit et au pire vous serez en inter-mission. Dans nos métiers c’est possible.

L’employeur peut seulement vous imposer ses 3 jours de RTT employeur mais avec un délai de prévenance de 14 jours.

On laisse la direction de Capgemini voir avec l’Etat pour les pertes de production. On sait très bien que les grands groupes savent individualiser les profits et se tourner vers l’état en tant de crise.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou toute difficulté rencontrée dans cette période inédite...

 Une seule règle d’or en cette période : prenez soin de vous et de vos proches.

Répondre à cet article