DECLARATION DE LA CGT A L’ASSEMBLEE DES ACTIONNAIRES DU GROUPE CAPGEMINI

jeudi 7 mai 2015
par  Furyo
popularité : 3%

L’assemblée générale des actionnaires du groupe Capgemini qui se tient aujourd’hui va certainement prendre acte des excellents résultats financiers enregistrés au cours de l’année 2014. On pourrait s’en réjouir, si ces résultats n’étaient fondés, encore une fois, sur une dégradation sociale considérable des conditions de travail et du niveau de vie des salariés du groupe.

Bien que les résultats du groupe soient en augmentation de 40% sur 3 ans, la part investie pour les salariés est faible : 0,6M€ d’augmentation de salaire en 2013, 0,6M€ en 2014 et 2,07M€ pour 2015. On est bien loin des 174M€ de dividendes versés en 2014. Ce budget réservé aux actionnaires est 84 fois plus important que celui consacré aux augmentations salariales et 67 fois plus que celui consacré aux mesures de rattrapage dans le cadre de l’égalité professionnelle.

Avec ce budget, l’augmentation moyenne aurait pu être de 884€ par salarié. Un juste partage de la valeur ajoutée par leur travail !

Dans l’UES Capgemini, la négociation collective est en mode « low-cost » ! La signature de l’accord NAO fait perdre en moyenne à chaque salarié 400€ de prime de vacances, plus 2 000€ de rattrapage sur 5 ans imposés par une décision de justice obtenue par la CGT à l’automne. En introduisant la prime de vacances dans l’accord NAO, signé par d’autres organisations syndicales, la direction peut s’asseoir sur cette décision contraignante !

Pendant ce temps, les 20 dirigeants les mieux rémunérés du groupe (1M€ chacun en moyenne) se sont octroyés une augmentation de 10,7% en 2014, soit une enveloppe équivalente à celle que ce sont partagés les 20 000 autres salariés du groupe.
Les salariés sont la seule richesse de Capgemini. Sans les salariés, il n’y a pas de profit pour le groupe !

Enfin, les pressions exercées par le management, la chasse organisée aux seniors (+45 ans), sont les conséquences directes des exigences de rentabilité imposées par les actionnaires ! Mesdames et messieurs les actionnaires, prenez conscience que vous êtes bien les premiers responsables des conditions de travail et de rémunération toujours plus exécrables des salariés du groupe Capgemini. Sans eux, vos actions ne valent rien ! La richesse de l’entreprise ce sont les salariés qui la créent et la développent, pas vous !

La CGT Capgemini condamne la politique sociale du groupe, exclusivement tournée vers la satisfaction des actionnaires et sacrifiant le bien-être des travailleurs.

La CGT Capgemini appelle la direction à la réouverture de NAO afin que les salariés et leur travail soient enfin rémunérés à leur juste valeur !

Paris, le 6 mai 2015


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

13 février 2015 - CCE du 12 février 2015

Le premier Comité Central d’Entreprise de l’UES nouvellement reconfiguré s’est tenu le 12 février. (...)